Livre « Esprit de synthèse, du parfum, des molécules » de Lionel Paillès


Voilà un petit bouquin bien attachant, et pas seulement pour les apprentis-parfumeurs ou chimistes. Lionel Paillès, journaliste amoureux des odeurs, de toutes les odeurs, a su en une soixantaine de pages faire une déclaration d’amour à certaines molécules de synthèse peu connues du « Grand public », mais qui ont façonné la parfumerie que nous connaissons tous.
Que feriez-vous sans Eau sauvage, Mûre et Musc, Angel, Chanel n°5 ou encore Féminité du bois, pour n’en citer qu’une minuscule poignée ?

Il y a du Philippe Delerm chez Lionel Paillès, les amoureux de la Première gorgée de bière, dont je suis, comprendront ! Au-travers de textes ciselés et bien écrits, à lire comme de la poésie ou de courtes nouvelles, il a réussi à faire passer des émotions et des odeurs. Odeurs, naturelles ou de synthèse, qu’il est si difficile de décrire ou de vous faire sentir avec des mots.

J’ai savouré chaque texte en prenant mon temps, m’arrêtant souvent en re « sentant » dans ma tête chaque molécule, mais bien sûr c’est plus facile pour moi qui les connaissais déjà, que pour vous, j’en conviens. Malgré cela, vous pouvez faire abstraction des dites-molécules et découvrir chaque texte comme une ode à des personnes, des lieux ou encore des moments de vie, puis vous pourrez aller sentir les parfums cités de Serge Lutens, L’Artisan Parfumeur, Pierre Guillaume ou encore Frédéric Malle à la boutique, n'hésitez pas.

Ce livre est trop court, vous verrez, vous en redemanderez et aurez envie d’en savoir plus sur cette belle parfumerie moderne, née en… 1889 avec Jicky !

Mes molécules chouchoutes sont la coumarine, l’hédione ou encore la frambinone, allez vite lire de quoi il s’agit !…

Esprit de synthèse, Lionel Paillès, Editions de l’épure, 10€.