Zoom sur le cédrat, à sentir et à goûter

 

Photo Xavier Calizi Cédrats Cap Corse

Le cédrat est l’ancêtre du citron, c’est un gros fruit pouvant peser jusqu’à 2kg, vert, bosselé, et immangeable comme cela, tout comme la bergamote ou la bigarade !

C’est d’ailleurs un fruit que j’ai découvert via la parfumerie, bien avant d’en goûter, contrairement à d’autres agrumes comme le citron ou la mandarine, qui servent autant en cuisine que dans la palette du parfumeur.

Deux créations le mettent en lumière, deux classiques à porter au féminin comme au masculin.

Depuis 30 ans, l’Eau d’Hadrien de Goutal m’accompagne régulièrement, à titre personnel. Le 1er parfum créé par Annick Goutal, en 1981 fête donc ses 40 ans cette année, une belle longévité !

Son évocation est celle de la Toscane, il est lumineux. Ses notes de cédrat, de pamplemousse, de bergamote mais aussi son fond de cyprès et légèrement musqué le font appartenir à la famille des chyprés-frais.

Après la vivacité du début, qui met immanquablement de bonne humeur, j’aime particulièrement son fond, qui sur moi fait ressortir une note vraiment boisée.

Le nom est un hommage aux Mémoires d’Hadrien de Yourcenar.

En parallèle avec lui, et tout aussi chypré, je présente souvent le cédrat corse de Marc-Antoine Corticchiato, de Parfum d’Empire, avec Iskander. Une eau de parfum plus verte qu’Hadrien en tête, avec de la mandarine, et un effet fleur d’oranger qui tire sur le petitgrain, mais au contraire, avec un fond très musqué, oriental, sensuel, faisant ressortir la richesse et la complexité de la mousse de chêne.

Autant on peut dire que l’Eau d’Hadrien reste frais (et tient parfaitement toute la journée sur moi, qui le porte en eau de parfum), autant ce n’est plus du tout le discours avec Iskander, pour ce qui est du sillage, plus dense.

Et donc, un jour, j’ai eu enfin la chance de le goûter, ce cédrat !

J’avais découvert les cédrats du Cap Corse de Xavier Calizi via mon émission fétiche, Des racines et des ailes. Je me suis offert plusieurs produits, et mon préféré est le confit de cédrat. Mr Calizi a su apprivoiser ce fruit, en le faisant passer dans des bains d’eau douce pendant environ 10 jours avant de le transformer, et de le désamériser.

Photo Xavier Calizi Cédrats Cap Corse

Récemment, une cliente-amie, grande cuisinière et grande fan, avec son mari, d’agrumes, m’a confectionné un pot de marmelade de cédrat. Je trouve que le goût se rapproche d’une tarte au citron, à savoir citronné, mais pas du tout acide, très parfumé, avec une belle longueur en bouche, une texture un peu grumeleuse, bref, une de mes marmelades préférées. Merci à Mme Yuzu ! ;)

Pour la petite histoire, Nostradamus, qui a étudié la médecine à Montpellier, dans son traité des confitures de…1555, donne déjà une recette de cédrats confits. Un vrai touche-à-tout !

Eau d’Hadrien eau de parfum 100 ml : 150€, et recharge de 100 ml à 105€.

Iskander en 50 ml à 96€.

(Prix à la date de l’article)

Photo Xavier Calizi Cédrats Cap Corse

Commentaires

Publier un commentaire

Merci de signer votre commentaire ! ;)